Les étapes pour l’aménagement de vos combles


Maison / mardi, avril 28th, 2020

L’aménagement des combles est actuellement un must pour de nombreux ménages souhaitant gagner de l’espace supplémentaire. Certes, un projet pas toujours facile, mais qui reste très pratique lorsqu’on ne dispose pas suffisamment de terrain où bâtir un compartiment supplémentaire. L’aménagement des combles est aussi une clé qui permet d’améliorer le confort et la qualité de vie. Il existe maintenant plusieurs idées et styles d’aménagement qui offrent la possibilité de rendre ces espaces sous vide de la toiture en des espaces chics et originaux. Mais pour établir ce projet correctement, il existe des étapes à respecter, mais aussi des démarches à envisager.

Combles aménageables ou combles perdus ?

Avant d’envisager un aménagement combles, il faut déjà commencer par déterminer si le projet est faisable. En effet, on distingue deux types de combles, ceux dits aménageables, et ceux qui ne le sont pas, dits perdus. Les combles aménageables sont ceux qui présentent les meilleures conditions d’habitabilité. C’est-à-dire qu’ils possèdent une hauteur suffisante, 1,80 mètre ou plus, et une pente de 30°. Dans le cas contraire, et notamment en présence d’une charpente encombrante, les combles seront considérés comme perdus. Donc, pour établir ce projet d’aménagement, il faut disposer de combles habitables. Dans le cas des combles perdus, il faut prévoir une rénovation de la toiture et de la charpente, avant de se lancer dans l’aménagement. Ce qui peut représenter des dépenses importantes, mais qui reste utile lorsqu’on veut aménager correctement ses combles.

Des formalités administratives à prévoir

Il faut également savoir que l’aménagement combles est un projet qui peut être soumis à certaines formalités. Tout d’abord, il est bon de savoir que les combles habitables s’ajoutent à la surface de plancher du bâtiment. De ce fait, certaines conditions devront être respectées pour mener à bien ce projet. Si la surface conçue pour les combles ne dépasse les 20 m², et que la surface totale de plancher de la maison n’excède pas les 150 m², alors le projet ne nécessitera pas d’une demande d’autorisation. Il suffit d’annoncer le projet aux services fiscaux, et/ou de mettre son assureur au courant. Lorsque la surface des combles peut aller jusqu’à 40 m², le projet doit donc soumettre une déclaration préalable. Par ailleurs, lorsque cette surface atteint les 40 m² et plus, un permis de construire sera donc nécessaire.

Prévoir le budget nécessaire pour le projet

L’aménagement des combles peut être un projet coûteux, surtout si on doit encore transformer la toiture et la charpente. Cependant, si le projet s’accompagne de travaux d’isolation ou d’autres étapes contribuant à l’amélioration énergétique d’une maison, il est possible de bénéficier d’aides financières fournies par l’État. Dans tous les cas, il faut déterminer et prévoir un budget important au préalable du projet. Aménager des combles est un fait ! Mais en plus, il faut aussi en prévoir l’accès. Cela peut aussi impliquer la mise en place d’un escalier pour y accéder. Il ne faut pas non plus oublier l’installation des différents systèmes et équipements telle que l’isolation, l’électricité, le chauffage et la plomberie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *