Le travail temporaire est-il plus flexible ?


business / mardi, juin 7th, 2022

Dans la gamme actuelle de rapports de travail, le contrat d’intérim se trouve être une offre idéale pour bon nombre de travailleurs qui recherchent de la flexibilité. Mais est-ce vraiment la réalité ? Et qu’en est-il concernant la sécurité d’emploi avec cette formule entre indépendance et statut de salarié ?

Flexibilité du travail en intérim

Un certain nombre de points amène à qualifier l’emploi en intérim de flexible. D’abord, le marché de l’intérim donne lieu à un libre choix de secteurs et d’activités, permettant de concilier autant que possible sa vie professionnelle et sa vie personnelle. En effet, l’offre de travail est suffisamment diversifiée pour se permettre de ne privilégier que les missions compatibles avec son mode de vie ou sa situation personnelle ou familiale. On peut notamment choisir du travail à temps partiel, d’une certaine durée, dans un cadre géographique spécifique… Mais l’attractivité du travail en intérim ne se limite pas à la souplesse.

Travail en intérim : un bon rapport flexibilité-sécurité

Contrairement aux idées reçues, l’emploi intérimaire n’est pas une formule à risque. Elle bénéficie d’un cadre légal lui procurant un certain niveau de protection. Il s’agit en effet d’une formule de travail que le Code du travail consacre dans son article L1251. Celui-ci établit toutes les conditions permettant aux entreprises de travail temporaire d’exercer, mais surtout de proposer leur soutien aux intérimaires.

En pratique, la sécurité du travail temporaire tient d’une modalité souple et souvent contraignante pour l’employeur. Par exemple, il n’existe presque aucune possibilité pour l’entreprise ou l’agence de travail temporaire de procéder à une rupture, sauf pendant la durée de l’essai, en cas de force majeure (définition légale) ou de faute grave durant la réalisation du contrat. Cependant, l’intérimaire peut lui-même mettre fin à son contrat, sous conditions et s’il signe un CDI ailleurs.

Travail temporaire : le revers de la flexibilité

On dénonce parfois le marché du travail temporaire, sous tous les aspects, pour un caractère non propice pour une carrière. Ce qui peut être vrai lorsque l’intérimaire contracte des missions aux caractéristiques trop diversifiées, ne lui permettant pas de choisir un cursus professionnel précis. Pour autant, selon l’activité et le secteur, le fait pour un intérimaire d’avoir plusieurs compétences à son actif et de se faire recruter régulièrement à cause de leur maîtrise peut lui ouvrir une multitude de portes.

Par ailleurs, d’aucuns mettent en avant le caractère précaire du travail en intérim : les intérimaires peuvent attendre un laps de temps plus ou moins long entre deux missions. Mais cette autre remise en question peut trouver sa solution dans une bonne gestion de vie, ainsi que la volonté de toujours être au top de sa performance et de ses compétences, pour pouvoir enchainer les contrats.

Comment choisir une entreprise de travail temporaire ?

Garantir sa sécurité à l’emploi dans le marché de l’intérim et gagner en flexibilité sont souvent tributaire d’un bon choix d’agence d’intérim. De manière générale, il s’agit de tomber non seulement sur une entreprise de travail temporaire au vaste panel de possibilités en matière de missions, mais également généreux en conseils et accompagnement.

C’est le cas sur https://www.interimairesinfo.org/.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.